TYRRHÉNIEN


TYRRHÉNIEN
TYRRHÉNIEN

TYRRHÉNIEN

Division stratigraphique du Quaternaire. Selon la définition d’Issei (1914), le Tyrrhénien, créé en Italie, s’interpose chronologiquement entre le Sicilien et le Versilien ou Actuel; cet auteur désignait par ce terme les couches à strombes du bassin méditerranéen, quelle que soit leur altitude: bien que les gisements soient généralement bas, au voisinage du littoral actuel, on peut aussi les trouver à 35 mètres sur la côte italienne, à une centaine de mètres dans la région sismique proche de Reggio de Calabre.

Aucune de ces deux définitions, que ce soit le «cycle sédimentaire postsicilien» ou les «couches à strombes», n’est suffisante pour désigner sans équivoque un étage stratigraphique bien délimité. Il correspond en fait à deux périodes interglaciaires (Mindel-Riss et Riss-Würm) séparées par la glaciation du Riss; on distingue ainsi le Tyrrhénien I (— 150 000 ans) et le Tyrrhénien II (env. — 65 000 ans). La mer était alors à un niveau plus haut que l’actuel (grande transgression), ce qui expliquerait en partie le soulèvement des plages.

C’est une période de «faune chaude», à affinités sénégaliennes; en effet, alors qu’elle a disparu de Méditerranée occidentale et pratiquement aussi de Méditerranée orientale, cette faune est actuellement bien développée le long des côtes du Sénégal et de Guinée. Les espèces présentes sont Strombus bubonius , Conus testudinarius , Mytilus senegalensis , Natica lactea , Cardita senegalensis , etc.

Les gisements se présentent sous des faciès très divers:

– grès calcaires, formés surtout de débris de coquilles et d’algues (corallinacées principalement) et d’une faible proportion de quartz (de 5 à 40 p. 100); ils sont souvent plaqués contre des pentes raides, et ne sauraient être pris comme indice du niveau marin;

– formations zoogènes, très calcaires, renfermant de nombreux fossiles (bryozoaires, algues, etc.);

– conglomérats de galets marins, disposés en cordons.

Ces gisements se répartissent en de nombreux endroits côtiers du bassin méditerranéen: aux environs de Nice et de Menton, en Corse, près de Tarente, de Monastir (Tunisie), au Maroc et en Europe du Nord.

Il existe aussi dans le Languedoc et en Corse de nombreuses formations lagunaires; en l’absence de strombes, qui ne vivent jamais en eau saumâtre, on utilise le Tapes dianae comme fossile caractéristique; mais cette forme semble déjà exister dans des gisements plus anciens.

tyrrhénien nom masculin (latin Tyrrhenia, Étrurie) Division stratigraphique du quaternaire récent (entre 300 000 et 30 000 ans avant l'actuel).

tyrrhénien
n. m. GEOL étage du pléistocène correspondant à diverses transgressions marines comprises entre les glaciations du mindel, du riss et du würm.

TYRRHÉNIEN, -IENNE, subst. et adj.
I. — Substantif
A. — HIST. DE L'ANTIQ. Habitant de l'ancienne Tyrrhénie ou Étrurie. Synon. étrusque. Ils prirent le nom des Tyrrhéniens, nom par lequel les Grecs désignèrent par la suite les Étrusques (La Recherche, nov. 1986, p. 1316).
B. — GÉOL. Étage stratigraphique du Quaternaire, caractérisé par une faune de région chaude. [Cet étage] correspond en fait à deux périodes interglaciaires (...) séparées par la glaciation du Riss; on distingue ainsi le Tyrrhénien I (-150 000 ans) et le Tyrrhénien II (env. -65 000 ans) (Encyclop. univ. t. 20 1975, p. 1981).
II. — Adj. Qui a rapport à l'ancienne Tyrrhénie ou aux Tyrrhéniens. Civilisation tyrrhénienne, vase tyrrhénien. Près de Salerne (...) le temple de la Junon argienne, fondé par Iason (...) indique peut-être que les villes voisines, Herculanum, Pompeii, Marcina, sont d'origine tyrrhénienne (MICHELET, Hist. romaine, t. 1, 1831, p. 18).
Mer Tyrrhénienne. Partie de la Méditerranée occidentale. À sa droite le cap Misène enfonçait son éperon aigu dans la mer Tyrrhénienne (A. FRANCE, Étui nacre, Proc. Judée, 1892, p. 5). Qui a rapport à la mer Tyrrhénienne. Le soir (...) les deux hommes se promenaient sur le rivage tyrrhénien (ARNOUX, Rossignol napol., 1937, p. 164).
Prononc.:[], fém. [-]. Étymol. et Hist. 1583 adj. (Virgile, 221b ds Z. rom. Philol. t. 29, p. 208); 1716 subst. (HUET, Hist. du Comm., p. 86); 1876 vases tyrrhéniens (Lar. 19e); 1964 géol. subst. et adj. (Lar. encyclop.). Dér. à l'aide du suff. -ien de Tyrrhénie désignant l'Étrurie (lat. Tyrrhenia, -ae, gr. ); cf. également Tyrrhenus adj. « de Tyrrhénie » et subst. « habitant de cette région ». Fréq. abs. littér.:11.

tyrrhénien, enne [tiʀenjɛ̃, ɛn] adj. et n. m.
ÉTYM. Déb. XVIIIe, Huet, in Trévoux; de Tyrrhénie.
Didactique.
1 Archéol. De l'ancienne Tyrrhénie ou Étrurie. || Vases tyrrhéniens.
2 Géol. Se dit d'un âge du paléolithique situé entre le moustérien et l'acheuléen.N. m. || Le tyrrhénien.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tyrrhenien — Etrurien. Etrurien ist eine antike Landschaft in Mittelitalien. Sie umfasste die Toskana, den nördlichen Teil des heutigen Latium und Teile Umbriens. Etrurien wird gleichgesetzt mit dem Kerngebiet der Etrusker. Als solches war es eines der… …   Deutsch Wikipedia

  • Tyrrhénien — Mer Tyrrhénienne Mer Tyrrhénienne Profondeur 3 731 m (max) 2 000 m (moy) Type Mer intérieure Localisation Mer Méditerranée Pays côtier(s) …   Wikipédia en Français

  • tyrrhénien, enne —  adj. De la mer Tyrrhénienne …   Le dictionnaire des mots absents des autres dictionnaires

  • Mercure tyrrhénien — Pour les articles homonymes, voir Mercure. Mercure tyrrhénien …   Wikipédia en Français

  • Nacré tyrrhénien — Nacré tyrrhénien …   Wikipédia en Français

  • Nacre tyrrhenien — Nacré tyrrhénien Nacré tyrrhénien …   Wikipédia en Français

  • Nacré Tyrrhénien — Nacré tyrrhénien …   Wikipédia en Français

  • Fadet Tyrrhénien — Fadet tyrrhénien …   Wikipédia en Français

  • Fadet tyrrhenien — Fadet tyrrhénien Fadet tyrrhénien …   Wikipédia en Français

  • Fadet tyrrhénien — Coenonymp …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.